Historique

De l'héritage du passé... à la passion de la qualité, en hommage à nos aiëuls

La mise en oeuvre de l'argile est très ancienne au village de Grépiac. Des preuves d'une occupation humaine précoce ont été retrouvées dans les déblais de l'exploitation de la briqueterie actuelle (meules à gré, percuteurs, etc...).

La tuilerie d'origine appartenait aux seigneurs de Grépiac qui, aux temps modernes la laissaient "en location perpétuelle" aux tuiliers Pons, Géraud et Duffaut contre 12 sols, 6 deniers d'allivrement.

Le 16 fructidor an 2 (directoire) la tuilerie, avec ses terres environnantes, fut vendue à Antoine Duffaut et son frère, Jean de Venerque pour la somme de 2225 livres.

C'est en 1879 que la tuilerie entra dans la famille Capelle par les Pons, tuiliers depuis l'ancien régime. Elle fut reprise par Martial Espès et ses fils en 1900, devint ensuite Espès Frères vers 1930 puis Espès Capelle jusqu'à 1942.

C'est ensuite Germaine (née Espès) et Pierre Capelle, puis Jacques Capelle (décédé en 1995) et Lucile son épouse (actuellement retraitée) qui ont su assurer la continuité et qui ont accepté l'evolution qui a permis aujourd'hui à Bernard et Jean-Pierre Capelle, leurs fils, de connaître l'essor de cette entreprise familiale.

Aujourd'hui la briqueterie est donc une SARL gérée par Bernard et Jean-Pierre Capelle. Christine, l'épouse de Bernard ainsi que jérôme, leur fils et Céline leur belle fille (épouse de jérôme) ont rejoint l'équipe.

PHOTO03

Pierre Capelle

Germaine Capelle

Jacques Capelle

Lucile Capelle

3ème et 4ème

GENERATIONS

Pierre Capelle

Germaine Capelle (née Espes)

Jacques Capelle (fils de Pierre et Germaine)

Lucile Capelle (épouse de Jacques)

 

5ème et 6ème GENERATIONS

jean_pierre2

bernard

christine

jerome

doudou

Jean-Pierre Capelle
(fils de Jacques et Lucile)

Bernard Capelle (fils de Jacques et Lucile)

Christine Capelle (épouse de Bernard)

Jérôme Capelle (fils de Bernard et Christine)

Céline Capelle (épouse de Jérôme)

 

"EXTRAITS DES ECRITS DE JACQUES CAPELLE
DECEDE EN 1995"

 

photo_jacques_capelle D'après les archives de la Mairie, la Briqueterie fut crée vers 1879 par nos ancêtres les familles Pons, puis Espès et ses fils en 1900 et Espès  Capelle jusqu'à la fin de 1942.

Elle était exploitée par deux personnes de la famille et deux ouvriers. C'était surtout un travail saisonnier du premier mars au onze novembre de chaque année.

L'hiver était reservé aux cuissons de produits en réserve.

C'était une fabrication manuelle, avec des moules en bois. Pour le séchage, on utilisait des hangars très bas à air libre et des casiers en bois.

Le four droit, de 7 mètres de haut et d'une capacité de 60 tonnes était alimenté par deux foyers très longs, soit au bois, soit plus tard au charbon gaillette de Carmaux.

Ils étaient alimentés toutes les demies heures. On pouvait défourner la semaine suivante après refroidissement.

Ce four a été remplacé en 1951 par un four semi continu de deux galeries de 17 mètres alimentées au charbon qui fonctionne encore aujourd'hui.